Ça y est ! Vous venez de vous lancer dans l’aventure digitale : vous avez crĂ©Ă© une plateforme web afin de gagner en visibilitĂ©, mais surtout pour offrir vos produits Ă  la vente en ligne. Cependant, lorsque vous faites du e-commerce, la question du paiement en ligne est indispensable si vous voulez gĂ©nĂ©rer un chiffre d'affaires grĂące Ă  votre site web. Votre but est donc de proposer Ă  vos clients une solution rapide et sĂ©curisĂ©e de paiement en ligne. Choisir le bon systĂšme de paiement est une initiative stratĂ©gique de votre part car elle vous permettra de mettre en confiance : cela attirera de nouveaux clients et fidĂ©lisera ceux qui vous connaissent dĂ©jĂ . Nous allons donc vous guider pas-Ă -pas dans cet article afin que vous puissiez offrir un systĂšme de paiement optimal Ă  vos futurs clients virtuels.

1. SĂ©lectionner les systĂšmes de paiement en ligne disponibles

Tout d’abord, il faut dĂ©finir quels modes de paiement vous voulez offrir Ă  vos clients.

Le paiement par carte bancaire

C’est le must-have pour vos clients. Sans le paiement par carte bancaire, peu de clients finaliseront la vente sur votre site web. Il faut souligner que 85% des achats en ligne se font par carte bancaire (Fevad).

Le virement bancaire

Ensuite, le virement est bien trop souvent oubliĂ© malgrĂ© qu’il soit le mode de paiement en ligne le plus accessible ! Il est en effet disponible pour tous les titulaires de compte en banque. Il vous suffit de donner vos coordonnĂ©es bancaires et le montant de l’achat Ă  payer Ă  votre client. Cette mĂ©thode nĂ©cessite nĂ©anmoins un suivi de votre part afin de vous assurer que le produit achetĂ© a bien Ă©tĂ© payĂ©.

Le paiement via PayPal

Un autre service disponible en ligne est le géant Paypal. Ce systÚme de paiement en ligne est devenu un atout indispensable dans le secteur avec plus de 250 millions de comptes actifs dans le monde en 2018 (Statista).

2. Choisir son Ă©tablissement bancaire

Si vous souhaitez intégrer le paiement en ligne à votre e-commerce, il existe deux grandes familles de systÚmes de paiement par lesquelles vous pouvez passer : les établissements bancaires classiques (avec contrat de Vente à Distance, dit VAD) et les services tiers (sans contrat de VAD).

Les banques classiques

La plupart des Ă©tablissements bancaires proposent des solutions de paiement sĂ©curisĂ©es en ligne, on peut notamment citer la BNP, la SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale, le CrĂ©dit Agricole ou encore la Caisse d’Épargne. Ainsi, si vous souhaitez passer par l’une d’entre elles, vous allez alors devoir souscrire Ă  deux contrats avec celle-ci :

  • Un contrat de Prestataire en Solution de Paiement (PSP) de la banque choisie qui vous permettra de mettre Ă  disposition un module de paiement sur votre site web
  • Un contrat de Vente Ă  Distance (VAD) qui vous autorisera Ă  utiliser le terminal de paiement de votre banque, qui constituera l’intermĂ©diaire entre vous et votre client. Ce contrat de VAD est Ă  nĂ©gocier directement avec votre banque. Pour ce faire, vous devez prĂ©senter un dossier solide et sĂ©rieux. Cependant, cette solution est un gage de sĂ©curitĂ© pour vous et vos clients, malgrĂ© sa tarification bien souvent Ă©levĂ©e.

Les services tiers

Les services tiers sont des sociĂ©tĂ©s spĂ©cialisĂ©es dans les systĂšmes de paiement en ligne et sont ainsi beaucoup plus complĂštes et personnalisables que les banques. Vous allez pouvoir intĂ©grer le paiement par carte bancaire, mais Ă©galement beaucoup d’autres possibilitĂ©s, comme Paypal, Apple Pay, Bitcoin, etc. Les frais sont gĂ©nĂ©ralement Ă  la commission ou par transaction effectuĂ©e. Parmi eux, nous avons sĂ©lectionnĂ© ceux qui nous semblent les plus optimaux.

  • Payline. Il s’agit probablement de la solution la plus professionnelle avec de nombreuses fonctionnalitĂ©s trĂšs dĂ©veloppĂ©es : on peut citer la confirmation de paiement par tĂ©lĂ©phone (un gage de sĂ©curitĂ© qui rassure les clients) ou encore la possibilitĂ© de payer en plusieurs fois. Le forfait avec plusieurs options avoisine les 35 euros par mois pour un nombre limitĂ© de transactions. Si cette barre est dĂ©passĂ©e, une commission de 0,8% s’ajoute Ă  chaque transaction effectuĂ©e.

 

  • PayZen. Il s’agit d’un systĂšme trĂšs polyvalent : il offre tous les moyens de paiement (possibilitĂ© mĂȘme de payer par SMS pour des petites sommes !), il est sĂ©curisĂ©, personnalisable et surtout comprend les ventes Ă  l’international, ce qui est pratique lorsque l’on vend Ă  l’étranger ! L’abonnement commence Ă  14,90 euros par mois, mais la facture peut rapidement grimper avec les options en plus.

 

  • Stripe. Il s’agit d’une rĂ©volution dans le milieu des systĂšmes de paiement en ligne : cet outil permet d’utiliser facilement les paiements par carte bancaire mais cela sans passer par une banque, vous ĂȘtes totalement autonome ! De plus, les clients peuvent procĂ©der au paiement sans ĂȘtre inscrits sur votre site ce qui pousse donc Ă  conclure plus rapidement leurs achats sur votre e-commerce. Chez Stripe pas de forfait, le site prend 1,4% de commission et 0,25 euros par transaction effectuĂ©e. C’est d’ailleurs le systĂšme de paiement en ligne qu’a choisi de mettre en place Kokopilot pour votre site de e-commerce : la solution de paiement sera dĂ©jĂ  intĂ©grĂ©e Ă  votre site web sans frais supplĂ©mentaires, de quoi vous simplifier la vie !

3. À ne pas oublier avant de vous lancer dans l’aventure digitale

Attention ne vous lancez pas trop vite, car choisir un systĂšme de paiement en ligne n’est pas la seule chose Ă  faire. Prenez bien le temps d’étudier la question et d’affiner tous les petits rĂ©glages afin que votre e-commerce soit le plus vendeur et sĂ©curisĂ© possible.

Étudiez le marchĂ© sur lequel vous ĂȘtes ou sur lequel vous souhaitez vous lancer

En effet, en fonction de la zone gĂ©ographique que vous dĂ©sirez toucher avec votre e-commerce, vous allez devoir vous adapter Ă  leur mode de paiement respectif ; sans quoi vous risquez de faire un nombre limitĂ© de ventes, or il n’est pas question de faire prospĂ©rer votre commerce en ligne sans vente au compteur !

Vous devez ainsi Ă©tudier minutieusement le marchĂ© sur lequel vous vous lancez et adopter le mode de paiement adĂ©quat Ă  celui-ci. À titre d’exemple, la majoritĂ© des Africains ne possĂšdent pas de compte bancaire, le paiement en ligne par CB est donc impossible !

Mais pas de panique, il existe un autre mode de paiement trÚs répandu en Afrique francophone : le paiement par téléphone mobile (Mobile Money), disponible chez plusieurs opérateurs (Orange Money, MTN Mobile Money, Moov Money ou encore TMoney).

Si vous voulez intĂ©grer le paiement par mobile Ă  votre site web, une start-up africaine, CinetPay, propose justement un systĂšme de paiement en ligne qui permettra Ă  vos clients de payer avec leur compte Mobile Money, leur carte bancaire et mĂȘme leur portefeuille Ă©lectronique ! C’est justement le systĂšme de paiement qu’a adoptĂ© Kokopilot pour ses clients situĂ©s en Afrique francophone, afin de s’adapter au mieux Ă  vos besoins.

Customisez votre page de paiement

Cette Ă©tape est primordiale pour mettre votre client en confiance. En effet, la personnalisation de votre interface de paiement fait partie intĂ©grante du processus de vente en ligne et est mĂȘme une phase dĂ©cisive de celle-ci.
La customisation commence par afficher les logos des différents modes de paiement acceptés : VISA, MasterCard, American Express, PayPal, Orange Money, etc.

Cette Ă©tape peut ĂȘtre nĂ©gligĂ©e par beaucoup de personne mais nous vous assurons que cela change la donne car beaucoup de potentiels clients peuvent ĂȘtre inquiets s’ils ne voient pas les logos.

De plus, veillez Ă  soigner le formulaire de paiement, une interface propre et esthĂ©tique rassurera les clients et les confortera dans leur dĂ©cision d’achat. Ils n’auront alors pas de mal Ă  dĂ©gainer leur carte bancaire pour finaliser leur commande.

De cette maniĂšre, ces petites choses auxquelles on ne pense pas assez, faciliteront l’étape critique qu’est le paiement en ligne et vous Ă©viteront par consĂ©quent de perdre des ventes par manque d’informations.

MĂ©fiez-vous de la fraude

En 2017, en France, le taux de fraude pour les paiements en ligne est de 0,161% (selon l’Observatoire de la sĂ©curitĂ© des moyens de paiement) ; ce chiffre peut paraĂźtre faible mais cela reprĂ©sente 1,2 millions de cartes fraudĂ©es (sur 85 millions en France) !

Il est donc important de choisir un systÚme de paiement en ligne qui lutte activement contre la fraude en ligne et qui sécurise au maximum le paiement.

Les systĂšmes les plus connus, dont ceux citĂ©s auparavant, sont dotĂ©s de technologies comme la biomĂ©trie, l’analyse de la frappe sur le clavier, mais aussi des mouvements de la souris qui servent Ă  dĂ©tecter les robots pour Ă©viter les transactions frauduleuses. Ce processus vous permettra d’éviter des coĂ»ts supplĂ©mentaires dĂ»s Ă  la fraude mais aussi vous permettra de fidĂ©liser les clients, qui se verront rassurĂ©s par la sĂ©curitĂ© de votre site web.

4. Lancez-vous !

Vous ĂȘtes Ă  prĂ©sent au courant de tous les systĂšmes de paiement possibles pour votre e-commerce. Vous ĂȘtre donc prĂȘt Ă  vous lancer et Ă  devenir un hĂ©ros du digital !

Si vous dĂ©sirez malgrĂ© tout recevoir un accompagnement dans cette Ă©tape, n’hĂ©sitez pas Ă  consulter la solution tout-en-un Kokopilot. Vous n’aurez pas Ă  vous soucier de quel systĂšme de paiement choisir !

Et si cet article vous a aidĂ© dans vos recherches, n’hĂ©sitez pas Ă  le partager autour de vous, d’autres petits commerçants pourraient en avoir besoin !